Vivre différemment sa féminité en voyageant en sac à dos

Texte de Pauline Viaud

Quand tu pars pour plusieurs mois avec ton sac à dos, il faut faire beaucoup de choix sur ce que tu vas emporter ! Vêtements, produits d’hygiène et de beauté, habitudes qui changent, je te présente ici mes petites (r)évolutions pour vivre différemment sa féminité en voyageant en sac à dos.

VÊTEMENTS

Pour que ta vie rentre dans ton sac, il est clair que tu dois faire des choix dans ta garde-robe ! Je privilégie le côté pratique et sportif, car j’adore les randos, mais j’avoue être parfois en manque de tenues adaptées quand je sors des chemins de terre et que je suis « en ville ». On est loin des jupes et talons que j’aimais mettre parfois ! Dans les pays chauds, je suis adepte des pantalons fluides et amples ; au Canada, pantalon de rando ou jean… Mes tenues ne sont pas très variées ni seyantes !

Ma petite parade c’est de prendre toujours une robe noire, toute simple, mais qui peut faire son effet en cas de besoin. Je pense aussi investir bientôt dans une petite robe d’été histoire de changer de mes tenues de randonneuses.

MAQUILLAGE

Depuis l’adolescence, jusqu’à récemment, je me maquillais tous les jours. Juste du mascara avec parfois de l’ombre à paupières, et parfois du rouge à lèvres pour les soirées, rien de très sophistiqué. Les fois où il m’est arrivé d’aller travailler sans ce maquillage, j’ai entendu : « tu as des petits yeux » ou « tu es malade » ? En longs voyages, j’emmène toujours un mascara, mais je me suis rendue compte qu’il trainait dans mon sac sans servir plus de deux fois par an !

Du coup, l’année dernière, lorsque j’ai commencé un nouvel emploi en Guyane, j’ai décidé de ne pas me maquiller et en fait, bah … ça ne change rien ! Tout le monde m’a connu comme ça et ça s’est très bien passé. Et puis en Guyane on transpire tellement que je n’en avais pas du tout envie, même le week-end.

 

SOINS

En voyage, mes gestes beauté se résument à : n°1 : me laver ; n°2 : m’hydrater le visage et, quand j’y pense n° 3 : mettre de la crème hydratante pour le corps ! 😊 Allez, en option n°4, lorsque j’en ai sous la main, je fais un gommage du corps avec du sable ou du marc de café !

Pour les produits d’hygiène et beauté, depuis plusieurs années j’utilise des produits simples et naturels. Savon et shampooing naturels et solides, brosse à dents en bambou. J’essaie de limiter mon empreinte écologique.

REMISE EN QUESTION

Plus de maquillage ni de soutien-gorge, des poils longs, toujours les mêmes vêtements… On pourrait facilement me dire qu’il y a du laisser-aller dans tout ça ! Mais par rapport à qui, par rapport à quoi ?

Je me suis rendue compte que j’avais pris ces habitudes sans me poser de questions, à l’adolescence, par mimétisme sur ce qui se faisait autour de moi. Aujourd’hui, je remets en question ces habitudes culturelles et ne garde que ce qui me parle vraiment.

Je pense qu’il est important de plaire à son compagnon et de se plaire. Lorsque je veux faire un petit geste de coquetterie, je vais plutôt me coiffer différemment, changer de boucles d’oreilles ou choisir une jolie culotte, même si je suis en tenue de rando ! Mon péché mignon c’est de me vernir les ongles de pieds en été, ça fait propre ! Comme je ne m’encombre pas de dissolvant, quand le vernis s’écaille, j’en remets une couche !

Je trouve qu’il est plus facile de procéder à ces petits changements en voyage, où la liberté d’agir est totale. Je ne sais pas encore ce que je garderai durablement au retour à la vie sédentaire…

Je me sens à peu près bien dans mon corps que j’accepte mieux aujourd’hui. J’essaie de prendre soin de moi, pour me sentir bien, et que ces sentiments rayonnent en moi et autour de moi. Ce qui est pour moi plus synonyme de beauté que de suivre les diktats culturels. 😊

Ce que je vis en voyage résonne-t-il avec ce que toi tu vis en voyage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer