Quoi apporter comme poussette en voyage : mon expérience

Voyager avec un enfant qui ne marche pas encore demande nécessairement à trimballer une poussette. On m’avait déjà mentionné que certaines fois la poussette se brise lors du transport en avion, surtout sur les long-courriers. J’étais donc indécise à savoir si j’achetais une poussette usagée, qui serait peut-être moins confortable pour bébé et pour nous – et qui engendrerait des coûts de plus, ou si nous apportions notre poussette (marque Babytrend EXPÉDITION à grosses roues pneumatiques). Après discussion avec l’homme, nous avons décidé de prendre la chance d’apporter notre poussette en voyage, puisqu’à quoi bon avoir une bonne poussette si ce n’est pas pour l’utiliser en tout temps.

Ma petite famille, prête pour l’aventure!

Ça s’est avéré être une excellente décision puisque sur le vieux continent, avec ses trottoirs en grosses et moyennes pierres ainsi que sur les routes cahoteuses, j’aurais eu pitié pour mon bébé. Grâce aux grosses roues et à la suspension de notre poussette, notre bébé s’est fait barrouetté mais juste comme il faut 😉 #mercirouespneumatiques . Aussi, maintenant que c’est passé, je peux vous confirmer que bébé a dû dormir plus que son quota dans la poussette #biereenterrasse #soupertardlesoir #parentsindignes #maiscoupleheureux . Je suis donc bien heureuse de savoir que mon bébé avait sa poussette trop confortable pour se reposer.

On était aussi bien content que notre poussette contienne un grand espace de rangement en dessous du siège. Ça pouvait facilement contenir notre sac-à-dos de jour, le porte-bébé Ergobaby 360, un parapluie et un drap de plage.

Aussi pour ma part, nous n’avons eu aucun bris sur la poussette dû aux transports dans l’avion. C’est sûr que notre poussette a quelques grafignes de plus mais c’est simplement dû à toutes ces routes que nous avons foulées pour aller à la rencontre de ces nouveaux paysages qui peuplent maintenant nos souvenirs 😉 .

Et toi, est-ce que c’est ta poussette de tous les jours que tu as apporté en voyage et est-ce qu’elle a survécue?

4 commentaires
  1. On est parti à Copenhague récemment avec la poussette. Comme on a marché h24, la poussette était très utile, en porte bébé, cela aurait été lourd pour le porteur. La poussette n’a pas été abîmée par l’avion. Lors du départ, ils prennent la poussette au pied de l’avion ou si vous voulez la laisser au check-in c’est également possible. A copenhague, les routes étant parfois pavées, à refaire, nous a

    1. (Léa) C’est bon à savoir! Merci pour votre commentaire! Moi aussi je suis du genre porte-bébé mais pour une journée complète je trouve ça intense. On l’a fait quelques jours quand on était vraiment obligé (ex : la journée où l’on a visité les ruines de Pompéi)

  2. Au premier voyage avec premier bébé (11 mois en Australie et Nouvelle-Zélande), j’avais emporté ma poussette légère, mais pratique et bien faite, et dont j’oublie complètement le nom. Elle a survécu à la dizaine de vols qu’elle a dû subir, mais pas à la rando pas «poussette-friendly» en Nouvelle-Zélande! J’ai acheté, sur place, une Phil and Teds double (bb2 s’en venait!) pour le retour 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer