Pour les amateurs de photos, ce texte pourrait t’intéresser!

Texte de Marie-Claude@firedy

En 2015 j’ai eu la chance d’assister au tout premier atelier photo d’Alexandre Champagne. Ça fait un ptit bout mais depuis, j’ai eu mille et une questions de mon entourage sur la façon dont je prends mes photos. Je veux donc partager aujourd’hui ce qui m’avait beaucoup aidé à cheminer dans mon petit hobby préféré.

Alexandre donnait son atelier au dernier étage d’un petit studio très lumineux, un peu industriel et servant d’entrepôt pour la vaisselle de Trois fois par jour, entreprise qui n’a plus besoin de présentation. 😊

Lorsque j’ai vu passer l’annonce sur Facebook, je n’ai pas hésité une seconde. Moi qui aime tant faire de la photo amateur, c’était ma chance de devenir encore meilleure. Et…….J’avais une envie folle de rencontrer le cofondateur de Trois fois par jour. Ce n’est pas un secret pour personne, j’adore tout de cette entreprise. Au plus profond de moi, j’espérais tant que Marilou soit aussi des nôtres et qu’elle nous serve de délicieuses petites bouchées. Hahaha! Dans tes rêves Marie, voyons!

Bref, même si le cours se donnait à Montréal et que j’ai un peu peur de me promener dans la grande métropole, j’ai pris mon courage à deux mains et…….non finalement. Hahah!

J’ai demandé à une amie de m’accompagner dans mon mini road trip. Ben moins stressant de se faire conduire et beaucoup plus divertissant!

CE QUE TU NE SAIS PEUT-ÊTRE PAS…

Au tout début, les ateliers étaient seulement donnés à Montréal, mais avec la trop grande demande, les ateliers se font maintenant aussi à Québec!

C’est parfait si t’aimes ça rester dans le confort de ta ptite ville.

Les dernières dates sont sorties pour fin avril, mais il va sûrement y en avoir d’autres. Tu peux surveiller le tout sur sa page facebook @alexandrechampagne .

CE QUE J’AI APPRIS…

Premièrement, la base.

Si tu espères prendre une belle photo un soir de printemps de ton bambin bien endormi sans allumer 46 000 lumières et bien, oublie ça! On parle ici de photo cellulaire.

Si tu veux un bon résultat, il faut à la base que ta photo initiale soit belle, bien exposée avec le sujet que tu désires. Assure-toi d’avoir un bel éclairage naturel si possible, sinon tu peux te « patenter » un spotlight maison.

Après avoir choisi le bon angle, la bonne disposition des éléments sur ta photo et bien GO, pèse sur le piton et improvise-toi le meilleur photographe derrière ta caméra 2.0.

Après avoir prise une photo à ton goût, tu vas pouvoir l’améliorer un tantinet avec des applications super-simples d’utilisation, comme VSCO et SNAPSEED (celles-ci sont mes préférées).

Je dis un tantinet car le but n’est pas de rendre ta photo irréelle, mais bien de la mettre comme tu la vois réellement à travers tes yeux.

J’ai aussi appris qu’Alexandre est un humain vraiment sympathique et que ses ateliers se donnent dans la simplicité, l’humour et dans un langage que tout l’monde comprend.

En plus, tu vas repartir avec son nouveau livre qui est M-E-R-V-E-I-L-L-E-U-X! Tout est expliqué dedans. Avec sa petite touche d’humour qui rend le tout pas mal « friendly ».

Si tu n’as pas la chance de participer à l’un de ces ateliers, tu peux toujours te procurer son fameux livre via les internets. Il est vraiment complet et te dira tout ce dont tu as besoin de savoir pour débuter ta nouvelle carrière derrière la lentille. #Haha

FINALEMENT…

Si tu as le goût de prendre de belles photos, pas besoin de te payer LE « Kodak » de l’année. Amuse-toi avec les décors et les personnes qui t’entourent, si elles sont consentantes bien sûr.🤪#Lolilol

Fais les rires, discute avec elles, pour ensuite les rendre plus à l’aise. Ça donnera les meilleures photos!

Pis après t’as le droit de prendre un ptit selfie aussi!

Cheeeeeze!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer