12 choses drôles, gênantes et surprenantes que je n’aurais jamais cru vivre avant d’allaiter!

Dans cette grande aventure qu’est l’allaitement, j’ai fait plusieurs découvertes et j’ai eu plusieurs surprises. Certains étonnantes, d’autres drôles et d’autres plus malaisantes à vivre.

En voici un petit top 12.

Je n’aurais jamais cru ;

  • Avoir autant soif de toute ta vie. Genre la pire soif INTENSE. Comme si ça faisait 3 jours que je n’avais pas bu. Tellement soif… Que mes yeux devenaient secs. REALLY. Ça me faisait ça à mon premier allaitement. Mon corps avait tellement soif one shot que mes yeux se déshydrataient instantanément. Je sentais carrément mon corps se déshydrater à mesure que je donnais à boire à mon petit. Suis-je la seule?
  • Pleurer des seins le matin simplement en entendant mon petit se mettre à gazouiller ou dès que je le vois pour la première fois de la journée. #MesSeinsSontÉmus
  • Savoir exactement quand est-ce que mon bébé va avoir faim, avant même qu’il n’émette un seul son, même quand je ne suis pas dans la même pièce que lui, car j’ai une montée laiteuse. #LaNatureEstSiBienFaite
  • Me traire. Ben oui. ME TRAI-RE. Je me tire du lait pour en avoir en stock quand je veux faire des choses d’adulte sans enfant ou quand ils sont trop pleins ;). Mais c’est tout de même ça. Je me trais, comme une vache #Lolpaslol.
  • Avoir du lait humain (mon lait) dans le congélateur. Oui, oui. J’ai des pochettes de mon lait dans le congélo, juste à côté des steaks et des glaçons. #ReLol
  • Poper un sein où je n’aurais jamais cru avoir à poper un sein de ma vie avant d’entrée dans le monde merveilleux de la maternité. #BateauàCapri #DevantMonPèreOuLeBeauFrère #Bus #TerasseàNY #PonceauÀvenise #Musée
  • Aller au resto sans mon bébé et y rentrer avec une grosseur de seins équivalent à du C. Y ressortir avec une grosseur de seins équivalant à du DD. #FML
  • Que l’haleine de mon bébé qui sent le lait fraichement bu allait autant m’émouvoir. Hahaha j’en reviens pas moi-même que j’écrive ça. #BenOui
  • Avoir à porter des protèges dessous POUR MAMELON. Oui POUR MA-ME-LON. Quand tu allaites, tes seins peuvent se mettent à couler à n’importe quel moment, n’importe quand. Tsé 2 énormes spots mouillés sur le chandail à l’épicerie, ça ne te tente juste pas. (Je suis une des chanceuses qui ne coule pas beaucoup des seins out of nowhere. Je n’ai donc pas eu à en porter beaucoup jusqu’à maintenant. Mais ça mérite tout de même mention dans ce top 12.)
  • Combien de professionnels de la santé (pis mes amis/familles) allaient me voir un bout de sein ou les seins au complet dans cette période de ma vie qu’est l’allaitement. #Malhabile #AllolAccouchement #SuiviChezLeMédecin #ConseillèresEnLactation
  • Comment est-ce que m’habiller le matin allait simplement passer par la question : ‘’ je peux-tu me sortir un sein avec ce chandail-là, oui ou non’’.
  • Comment j’allais m’ennuyer de porter mes beaux chandails/robes col au cou. #OnNePeutPasAllaiterAvecÇa.

Voilà!

C’est un petit top 12 de ce qui me semble pour moi le plus marquant.

 Mais c’est CLAIR qu’il y a d’autres éléments qui auraient mérités leurs places dans cette liste.

Alors, fais-moi rire et me remémorer. Toi, qu’est-ce que tu n’aurais jamais cru vivre avant de débuter l’aventure de l’allaitement?

7 commentaires
  1. Accusez mon mari d’avoir eu chaud parce que le lit est mouillé en pleine nuit pour finalement comprendre en milieu de journée quand je lavais les draps que c’était du lait ! Oupsi !

  2. Mouiller le ventre de ton bébé pendant que tu l’allaites d’un sein…l’autre coule ! Plusieurs changements avant que je comprenne de mettre une debarbouillette!
    Et aussi mettre des pads d’allaitement dans ta tite sacoche chic passe tu as une soirée chic et tu as peur de mouiller ta belle robe

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Tu pourrais aussi aimer