Pendant la planification de notre voyage à Cuba, j’ai eu droit à bien des regards et des interrogations. Quand je disais aux gens que nous partions bientôt en voyage à Cuba avec nos enfants, hors tout-inclus, et que nous y allions 3 semaines. Plusieurs ne me croyaient pas et d’autres me demandaient comment je comptais y survivre. #Lol

Car Cuba n’est pas réputé pour être un pays où on retrouve ce qu’il faut en fourniture pour bébé et en nourriture. Ils n’ont pas non plus le niveau d’hygiène que nous sommes habitués d’avoir dans nos pays occidentaux, ce qui peut être dangereux pour notre santé.

Mais en gros, ça a super bien été. Nous avons dormi chez l’habitant pendant tout le voyage. Nous avons loué une voiture pour tout le séjour, sauf nos 4 jours à La Havane. Et probablement que d’avoir loué une voiture nous a grandement aidé au succès de ce voyage à Cuba avec nos enfants.

Pour ce qui est de la nourriture, souvent quand on prend le logis chez l’habitant à Cuba, ceux-ci offrent, pour quelques dollars de plus les repas directement à la maison. Encore-là, c’est sûr que cela a fait partie de la réussite du voyage avec nos bébés. Je t’explique le tout plus bas.

Nous avons apporté avec nous tout ce dont nous avions besoin pour les enfants pour ces 3 semaines de voyage à Cuba. Qu’on pense à 3 semaines de couches pour 2 enfants (oui, oui!), ou encore 3 semaines de lingettes ou encore 3 semaines de collations, nous étions prêts!

LES CUBAINS ADORENT LES ENFANTS

Cuba a été au-delà de nos attentes pour l’accueil que nous avons eu avec nos enfants. Dans presque tous les hébergements où nous sommes allés, les gens ont pris soin de nos bébés comme si c’était les leurs. Ils ont joué et bercé mes tout-petits d’une façon si naturelle et spontanée. Ils ont eu des attentions particulières pour Téo lors des repas sans qu’on leur demande quoi que ce soit. On ne s’attendait vraiment pas à être aussi bien accueilli avec nos enfants.

FOURNITURES POUR BÉBÉ/JEUNE ENFANT

Pour ce qui est des fournitures pour bébés, j’ai vu des couches dans les gros dépanneurs. Il n’y avait pas 20 paquets par endroit mais j’ai vu dans pas mal tous les bons dépanneurs, 4-5 paquets de couches à chaque fois. Je n’ai pas vérifié les grandeurs non plus, mais en cas de manque majeur, on peut se débrouiller. On s’entend par contre que c’est mieux d’avoir ses choses.

Je n’ai pas vu de lingette pour essuyer les fesses de bébé par exemple. J’ai aussi aperçu des petits pots pour bébé mais je n’ai pas regardé les saveurs, ni s’il y avait assez de variétés pour créer un repas équilibré pour ton enfant.

HÉBERGEMENT

On a pris des casas avec une chambre pour Téo et Ély dormait dans notre chambre. Nous avons aussi pris des logis qui offraient 2 lits dans une même chambre, ou qui venaient avec une possibilité de couchette. Comme ça on n’avait pas à faire du cododo avec bébé (ou du moins on pouvait choisir si on voulait en faire ou pas #JaimeDormirAvecMonBébé 😉 ).

De plus, pour plus de confort, nous avons choisi des hébergements qui avaient un terrain clôturé ou encore une grande terasse. Cela nous a permis de pouvoir laisser Téo jouer avec un minimum de surveillance. Cela nous a aussi permis de profiter du dehors pendant que les enfants dormaient.

C’est un de nos trucs depuis que nous voyageons avec des enfants. Nous prenons très souvent nos hébergements en Airbnb et on les choisit avec plusieurs chambres, un espace salon, cuisine et au moins un balcon ou encore mieux, un petit terrain. Ça permet vraiment une plus grande possibilité au niveau du confort, de se déposer et de se sentir comme à la maison. De plus, en tant que parent/adulte qui veut son moment #Lol, ça permet de pouvoir continuer à chillerdans une pièce différente, sans déranger l’enfant qui dort. Si tu n’as pas de compte sur Airbnb, je te recommande fortement de t’en créer un! C’est vraiment simple à utiliser et ça va changer ta vie et tes voyages en famille! Pour te créer un compte, voici mon lien pour y adhérer :www.airbnb.fr/c/lnadeau35

On lit souvent que Cuba est bruyante la nuit. Ce n’est pas faux, mais c’est beaucoup dû au fait que souvent il n’y a pas de fenêtres vitrées dans les maisons. De même, les casas sont souvent très près de la rue, mais on s’habitue et pour te rassurer, de notre côté, l’air clim enterrait un peu le tout.

TRANSPORT

Je vais faire un article seulement sur le sujet, car je crois que c’est un questionnement assez ‘déchirant’ avec des enfants, à savoir si on se loue une voiture ou si on utilise les transports en commun quand on vient pour booker un voyage à Cuba hors tout-inclus. Mais en gros, pour notre part, ça a fait partie du bon déroulement de notre voyage!

Nous avons apporté la poussette double pour nos promenades à pied dans le pays et ça a très bien été pour naviguer un peu partout. C’est sûr qu’à certains moments les rues peuvent être chaotiques ou encore les trottoirs plutôt étroits, mais moi je ne m’en passerais pas. De savoir que mes bébés peuvent faire un dodo partout pendant que je découvre la planète, ou simplement être attachés et en sécurité dans la poussette #AlloTerribleTwo , pour ma part ça le fait!

De même, je ne me passerais pas de mon portage en voyage. J’en avais déjà un de la marque Ergobaby360 pour Téo, et comme que je suis rendue avec 2 bébés, je m’en suis procuré un deuxième pour ce voyage. J’ai maintenant le Chimparoo Multi 2.0. Je les ai tous les 2 apportés à Cuba et je n’ai pas regretté. Quand il est le temps de visiter un musée, une ruine, d’aller faire une petite commission à pied, grimper une montagne, un sentier ou encore pour marcher à travers une grosse foule dans une ville, pour ma part, rien de mieux que le portage pour ‘traîner’ mes 2 enfants en bas de 2 ans.

REPAS, NOURRITURE ET HYGIÈNE

Pendant tout notre séjour nous avons pris les déjeuners à la casa. J’avais choisi mes casas en fonction de cette possibilité et je ne regrette vraiment pas. Les déjeuners étaient tous biens corrects et semblables en prix à ce que nous aurions pu trouver dans les restaurants.  Aussi, avec des enfants, on trouvait ça mieux, car nous n’avions pas besoin de sortir pour trouver à manger dès le matin. Le déjeuner était servi à l’heure qu’on le souhaitait. Bref, ça a grandement simplifié nos débuts de journée.

Côté lait pour bébé, pour notre part Ély était encore allaité à 100% et Téo 2 ans mange comme nous. Donc ça n’a pas été trop compliqué.

De même, si Ély avait débuté la DME, je n’aurais pas eu trop de misère à l’alimenter, sauf qu’il aurait fallu faire +++ attention à ce que j’aurais donné.

À Cuba, c’est assez simple, pour ne pas être malade, il faut manger seulement ce qui est cuit, frit ou bouilli. Il faut laver et peler les légumes et fruits frais, et on ne mange pas de salade. Ça ne fait pas vraiment un menu équilibré, je sais, mais quelques semaines dans une vie à manger plus ou moins santé, c’est quoi? Tsé, versus avoir un bébé en tourista, déshydraté et toutes les autres complications qui peuvent s’ensuivre. Je trouve qu’on est mieux de se restreindre et de suivre ces consignes.

Justement, un de ces soirs, nous n’avons pas suivi toutes les consignes et Téo et papa ont mangé des tomates et de la salade dans un restaurant. De même, ce même soir, ils s’étaient partagé un jus de fruits frais. Et le lendemain matin, tout ce beau monde a été malade. Ça a duré un bon 4 à 5 jours. Et moi là-dedans? Je n’avais rien mangé de tout ça. Je m’étais contentée du cuit/frit/bouilli qu’il y avait sur la table 😉 … et je n’ai pas été malade.

Aussi, à Cuba, l’eau n’est pas potable pour nous. Mais on retrouve de l’eau en bouteille facilement et pas mal partout

Autre chose de très important! À Cuba, prends pour acquis qu’il n’y a pas de papier de toilette dans TOUTES les toilettes publiques. Je n’en ai pas croisé dans aucune toilette rencontrée. De même, il n’y a presque jamais rien pour se laver les mains. Et encore-là, s’il y a un robinet, je n’ai pas vraiment vu de savon en 3 semaines (je crois 1 fois à vrai dire #Lol – à la plage de Cayo Jutias). Et je spécifie, c’est vraiment pour les toilettes publiques (restos, magasins, plages, places publiques et etc). En casa c’est OK.

CUBA, SÉCURITAIRE?

Pour notre part, à part dans un dépanneur à la sortie de l’autoroute, près de Soroa, nulle part nous nous sommes réellement sentis en danger. Pour la petite histoire, c’est simplement qu’il y avait plusieurs quêteuxet traineux, et ils sont tous venus rôder autour de la voiture en demandant quelques sous et autres. Nous venions d’arriver à Cuba, c’était notre deuxième journée. Nous avons donc trouvé cela spécial et intense. Mais mis à part cela, nous nous sommes promenés de jour comme de soir avec les enfants dans des rues plus ou moins fréquentées et jamais nous nous sommes sentis en danger.

BUDGET

Je crois qu’en tout et partout, cela nous a coûté 6500$ pour 3 semaines de voyage à Cuba, si on inclut tout (assurance voyage, vaccin pour Téo et etc). Nous avons eu une voiture de location pendant presque tout le voyage qui a quand même ‘mangé’ une partie du budget. Ça a coûté environ 2500$ juste pour la voiture et ses à-côtés (assurance voiture et gaz). Comme je te disais, au niveau des casas, nous n’avons pas été dans les moins chères mais plutôt dans les mieux adaptées pour ce voyage en famille. Nous nous étions apporté 600$ CAN en liquide sur nous et nous avons sorti le reste de l’argent au fur et à mesure, par le biais de notre carte de crédit (Visa) et des banques là-bas.

LES PETITS PÉPINS ET ANECDOTES

À Trinidad, nous avons connu quelques pépins avec un logis chez l’habitant. Nous n’avions pas d’eau chaude les premiers jours. Avec un bébé de 6 mois c’est plutôt difficile des douches d’eau froide. De même nous avons manqué d’électricité les 2 premières journées, ce qui fait que nous n’avions pas d’air clim non plus. Il y a eu des constructions chez les voisins les 3 jours où nous avons été là (directement dans nos murs de chambre car les maisons sont collées-collées).

Nous avons donc quitté la casa avant la fin de la réservation à cause de tous ces désagréments. Se retourner de bord nous aura aussi fait perdre quelques heures dans ce court séjour. Trinidad fût donc pour nous un endroit où l’on en ressort avec un souvenir mitigé car l’expérience ne fût pas au top.

De même, comme mentionné plus haut, mon chum et Téo ont eu une tourista. Ce qui nous a ralentis pendant quelques jours.

Pour notre part, on s’est pas mal fait ‘manger’ par les moustiques. Surtout les enfants. Donc apporte ce qu’il faut pour vous protéger (chasse-moustique, crème analgésique, vêtements longs pour le jour et la nuit).

Ce qu’on a trouvé de bien tannant aussi, c’est le système des 2 monnaies (CUC et CUP) qui nous a souvent désavantagé. Car même si on essayait de payer en pesos cubain (CUP), on s’est fait dire non dans 97% des cas. Le séjour de 3 semaines est revenu quand même cher à la fin pour un pays où le coût de la vie est supposément faible. Ça nous ait même arrivé plusieurs fois d’observer les locaux payer en CUP, donc de sortir nos CUP, et de se faire revirer de bord car pour nous, touristes, c’était en CUC. Quand c’est marqué 10$ (à payer en CUP pour les locaux), et qu’on se retrouve à payer en CUC, c’est bien plate je trouve. Car 10$ CUP pour nous c’est environ 0.50 cents CAN et 10 CUC c’est environ 12$ CAN. La différence est majeure d’autant plus pendant 3 semaines de voyage.

Ély a aussi eu sa poussée de croissance de 6 mois dans ce voyage. J’ai donc beaucoup allaité de nuits pendant presque tout le voyage de 3 semaines. Ça a été extrêmement demandant et fatiguant pour moi. De même, la moitié de son linge que je lui avais apporté ne lui faisait plus 1 semaine et demie après être arrivé. #GrosBébé #LesCuisseLuiOntPotelées

Il faut aussi faire une mention spéciale à toutes les bibittes qu’on aura vues… Dans des endroits plus au moins souhaités… Comme dans l’air clim. #EhOui ! Nous avons eu droit à un bungee de coquerelles qui sautaient de l’air clim du plafond,  directement sur notre lit #Yeurk #JeNeCroyaisJamaisVoirÇa. De même qu’à des petites fourmis dans un de nos lits. Comme aussi à des fourmis dans le sucrier qui venait avec le café le matin #ToutLeTemps, de même que dans le mojito #LalcoolÇaTueLesMicrobesEnh. Sans oublier les mamans-moustiques qui ont pondu des œufs de moustiques dans nos brosses à dents #Yep #VomisPas #Lol. Nous avons aussi eu la visite d’un escargot sur le plafond d’une salle de bain #TuViensDoùToi. Sans ometttre non plus les autres milliers de fourmis que nous aurons vues sur les planchers de salles de bain, de cuisines, sur les murs, et-en-veux-tu-en-v’là.

EST-CE QUE ÇA SE FAIT VOYAGER À CUBA (HORS TOUT-INCLUS) AVEC DES ENFANTS (BÉBÉ)

Donc de notre côté, à part ce que je viens de mentionner #Lol #IlFautAimerVoyagerHorsDesSentiersBattus, tout a bien été avec les locations de voitures. On a trouvé de la nourriture pour se satisfaire ainsi que de l’eau embouteillée sans problème. Nos cartes de crédit ont passé dans les quelques banques où nous avons sorti de l’argent. Tous nos hôtes ont été satisfaisants et nous avons toujours eu un toit sur la tête. De même comme je t’ai dit, nous nous sommes sentis en sécurité vraiment partout dans le pays.

À la question, est-ce que je recommande de voyager à Cuba en famille avec des enfants, hors des touts-inclus? Oui, totalement! Ce sera une belle immersion dans un pays hors de l’ordinaire et qui t’en apprendra un peu plus sur le monde qui nous entoure. Bon voyage!

Et si tu as des questions, n’hésite pas!!

Léa xx

Comments(4)

  • Anne
    10 juillet 2018, 10:41 pm  Répondre

    Merci pour l’article, c’est éclairant. On part dans moins de 2semaines avec bébé1 de 2 ans et bébé 2 de 4 mois. Si tu as de bonnes adresses de casas, je serais preneuse! On va séjourner à La Havane et Vinales. Merci!

    • Sparks and Bloom
      11 juillet 2018, 2:22 pm

      AllÔ! À La Havane, je recommande sans hésiter la Casa Manolo ( adresse : Calle 26,, La Habana, Cuba).Ils ont été EXCEPTIONNELS avec nos enfants et nous à cette casa et il y faisait bon vivre. Par contre, je ne recommanderais pas notre logis de Vinales. 🙂 Pour savoir pourquoi, regarde dans la section Voyage du site, on a fait d’autres textes sur ce séjour à Cuba en road trip, dont 2 textes sur notre itinéraire. Et on explique ce qu’on a vu et vécu, donc la mauvaise expérience à Vinales. 🙂

  • Elodie
    8 janvier 2019, 10:11 am  Répondre

    Bonjour et merci pour tes conseils.
    Nous partons avec notre fille qui aura 14 mois en Avril. Nous avons loué une voiture, est ce Qu on peut louer un siège auto ou faut il en prévoir un?
    Merci par avance.

    • Sparks and Bloom
      8 janvier 2019, 10:24 am

      Bonjour Elodie!
      Apportez le votre et mettez le en soute à bagage dans l’avion. Ils n’en ont juste pas à Cuba de siège d’auto. Et ce n’est vraiment pas compliqué à gérer. Quand vous arrivez à l’aéroport, ils le prennent directement avec vos gros bagages (et ça ne coûte rien de plus). Et c’est débarqué à l’atterrissage avec les gros bagages rendu à Cuba. Ensuite, comme vous mettez tout dans la voiture, le siège d’auto n’est plus un soucis à traîner et votre enfant est en sécurité. 🙂

Leave a Comment

Suivez-nous!