Une demande en Mariage aux Îles Cook

J’ai rencontré Mark il y a 8 ans, le premier jour de mon premier emploi au B.C., où j’étais partie y apprendre l’anglais. J’étais vêtue d’un «  hairnet », d’une paire de legging cheap et je ne portais évidemment pas de maquillage #Lol. Mais malgré tout, ça a connecté. C’était tellement spécial le feeling qu’on avait l’un envers l’autre, c’était magnétique. Un sentiment ressenti comme nul autre auparavant.

On savait sans l’ombre d’un doute que notre amour était fait pour être vécu. Alors on a entamé 3 1/2 ans de relation à distance. Moi au Québec et lui à Vancouver – oui oui! Même pas dans la même province. Ça c’est de la distance ! Et ça a tellement passé vite, (je sais, c’est fou de croire que ça a pu passer vite) puisqu’on axait toujours sur le prochain rendez-vous. Cette prochaine fois où on allait enfin avoir la chance d’être ensemble. Puis quand ce fameux moment arrivait c’était comme si on s’était vu hier encore.

Suivant la fin de mes études, je suis déménagée à Vancouver pour enfin être près de lui. Et ça a échoué côté travail, alors j’ai dû revenir à Montréal. Puis le petit chum est venu me rejoindre 6 mois plus tard à Montréal… Puis 2 ans plus tard on a redéménagé à Vancouver.

Ensemble, on a donc vécu tellement beaucoup d’obstacles qui nous ont fait grandir et qui font de nous qui nous sommes aujourd’hui. Même dans nos plus grands creux, quand on se demandait si on allait réussir à passer au travers de tout ça, j’avais toujours un gros feeling intérieur qui me disait que je ne devais pas lâcher, pas là. Tout au fond de mon cœur je savais que c’était lui « The One ».

Au moment où j’écris ces lignes, je n’arrive toujours pas à croire comment est-ce que je suis chanceuse de l’avoir à mes côtés et comment est-ce que je suis chanceuse de maintenant pouvoir l’appeler mon fiancé.

LA demande !!

Mark m’a fait la grande demande lors de notre voyage aux Îles Cook. Avant de partir en voyage j’avais un léger doute sur le fait qu’il allait me demander en mariage. Évidemment ça fait plus de 7 ½ ans qu’on est ensemble, donc je me doutais bien que ça allait finir par arriver (!!!). Haha Lentement mais sûrement comme on dit.

J’ai toujours pensé que si Mark avait avec lui une bague d’une telle valeur qu’il allait sûrement être stressé de se la faire voler (15h d’avion avec des escales), ou de la perdre, ou n’importe quoi d’autres qui pourrait arriver. Mais non il était relaxe de chez relaxe. Je n’ai jamais vu un homme chillcomme ça. On prend donc l’avion en direction de Rarotonga… Et c’est là que je me suis faite à l’idée que ça n’allait pas arriver. Et puis je ne voulais pas gâcher mon voyage à penser que c’était THE MOMENT, s’il n’arrivait pas. Non, je voulais en profiter, sans avoir d’arrière-pensées… et sans être obsédée !

Au deuxième jour de notre voyage, on prend l’avion en direction de Aitutaki AKA la plus belle place que je n’ai jamais visitée. La vue qu’on avait lorsqu’on a survolé le lagon était à couper le souffle. Puis 30 minutes après notre arrivée, la pluie embarque. On était découragé, d’être à un si bel endroit sans pouvoir sortir dehors.

Puis 2 heures plus tard, nos prières ont été exaucées et le gros soleil est sorti. À ce moment nous sommes allés faire du snorkeling dans le lagon en avant de notre beach hut. Il y avait plein de minis poissons tropicaux, des étoiles de mer et des coraux aux couleurs flamboyantes.

La journée s’est poursuivie avec une randonnée à vélo à travers la minuscule île d’Aitutaki. Le soir venu, après avoir pris l’apéro, nous sommes allés prendre une marche sur la plage pour faire une réservation au restaurant un peu plus loin. En route, le coucher du soleil était à couper le souffle, c’était tellement beau que j’ai dû prendre 500 photos dudit coucher de soleil.

Au retour, j’étais encore en train de prendre mille et une photos et j’ai soudainement perdu Mark. Je me souviens encore être en train de regarder dans l’objectif de ma caméra et de me dire dans ma tête que c’était triste qu’il n’ait pas de bague avec lui parce que c’était vraiment un moment parfait pour le faire. #YepJaiPenséÇa hahahaha

On venait de passer une superbe journée remplie d’évènements heureux et là on avait devant nos yeux un des plus beaux coucher de soleil qui se reflétait sur le lagon. Et c’est au moment où j’ai fini ma pensée que je me suis retournée et qu’il était là devant moi avec son genou sur le sol. Il a prononcé les mots que j’avais si hâte d’entendre « Will you marry me ? ».

J’étais tellement sous le choc. Je ne m’en attendais vraiment plus, alors je me suis mise à crier « Ben non !!!! Ben non !!! Ben non !!! » !

Étant anglais, il ne savait pas ce que je lui disais. Il pensait que je lui disais de ne pas être à genoux. Hahah

Il ne savait plus quoi faire, quand en fait pour moi c’était plutôt « Oh mon Dieu ! » que je voulais dire par « Ben non !!!! ».

Ça a laissé place à un moment plutôt loufoque et je me suis exclamée «  OUIIIIII !!! ».

On a profité du moment présent pour pleurer et se raconter des histoires. Par la suite, on est allé célébrer au restaurant ! Ce fût un moment mémorable qui restera, à tout jamais, gravé dans ma mémoire.

Disons qu’après tout ce temps à ses côtés on est plus qu’excité de débuter cette nouvelle aventure ensemble. #HusbandAndWife

Et toi, est-ce que tu veux te fiancer ? Ou l’es-tu déjà ? Si oui, comment est-ce que ton chéri t’a fait la grande demande ?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Tu pourrais aussi aimer