Disons que j’ai longtemps regretté d’avoir réservé notre place à l’avance pour une visite du vignoble chez Chandon. Je me remettais beaucoup en question me disant que Mendoza est reconnu pour son Malbec et non pour son mousseux. Alors pourquoi aller « perdre » 2 heures de ma courte visite à Mendoza pour aller dans un vignoble de mousseux ?!

D’une autre part, je me disais que ça allait être différent d’une visite de vignoble habituelle, puisqu’eux se spécialisent dans le mousseux. Mais j’ai sérieusement douté de ma décision jusqu’à la toute dernière minute, celle où j’ai posé les pieds chez Chandon.

UN VIGNOBLE SPECTACULAIRE

Au moment où la porte s’est ouverte, nous avons fait la rencontre de notre charmant guide Brian, qui s’est assuré de nous en mettre plein la vue. J’ai déjà fait plusieurs visites de vignobles dans ma vie, comme ici à Bordeaux, mais je n’ai jamais eu la chance de visiter un vignoble pendant la saison des vins. Et je dois dire que ça ajoute grandement à l’expérience !

En visitant les couloirs de Chandon, nous pouvions apercevoir les travailleurs à l’extérieur qui s’apprêtaient à couper les grappes de raisins des vignes. Un travail qui se fait très minutieusement à la main. Nous avons donc eu la chance de voir toute l’entreprise en grand mouvement. Et notre guide, Brian, un charmant jeune homme espagnol, s’est assuré que nous ne manquions aucune étape de la production de ce vin plein de bulles et si délicieux.

De la collecte du raisin, en passant par le processus de jus demandant seulement qu’une livre de pression afin de ne collecter que le liquide, en passant par le processus d’alcoolisation et puis de vieillissement. On a même appris comment est-ce qu’il séparait les sédiments du champagne, grâce à une ancienne technique inventée par madame Veuve Clicquot elle-même, une étape qui se fait tout juste avant la mise en vente. Chaque bouteille requiert plusieurs heures de travail, effectués par des experts, avant d’être finalement dégusté par nous !

UNE DÉGUSTATION HORS DU COMMUN

Nous avons opté pour la dégustation des vins Platinum qui allait de pair avec la dégustation de petites bouchées. Au coût de $25 par personne, nous avons dégusté quatre de leurs plus grands mousseux. Une dégustation qui se voulait expérimentale. En fait, l’idée était de nous initier à goûter plusieurs aliments tels que fromage, noix, chocolat, huile de l’olive et d’observer en bouche les réactions avec le mousseux.

Nous avons été plusieurs fois surpris… Mais surtout, surpris de savoir qu’il y avait d’aussi bon vin mousseux chez Chandon à Mendoza ! Et le meilleur dans tout ça, c’est que puisque nous avons opté pour une dégustation Platinum, un peu plus haute gamme que la dégustation normale, nous avons eu droit à une heure complètement privée avec notre guide pour en apprendre plus sur la création de leurs vins mousseux. Tu sais combien est-ce que je me passionne pour le vin, c’était plus que parfait !

Nous sommes repartis heureux, un peu pompette, mais surtout reconnaissants d’en avoir appris autant sur la création des vins mousseux. Si tu es de passage à Mendoza, assure-toi de réserver ta visite chez Chandon !

Comments(1)

  • 27 juin 2019, 7:01 pm  Répondre

    Allô,pourquoi tu t’est en aller si loins dans l’ouest,et ta sœur,presque jumelle on dirait,demeure à Québec,une simple curiosité,t’est bien libre de répondre 😊

Leave a Comment

Suivez-nous!