Mon premier trimestre en tant que nouvelle maman!

Je n’arrive pas encore à croire que ces paroles sortent de ma bouche. It’s been a long time coming comme disent les Anglais. Ce long parcours pour arriver à la conception nous fait apprécier ces petits momentsencore plus que je ne l’aurais cru.

L’ANNONCE ET L’INCERTITUDE

D’abord, il y a eu l’annonce à mon petit mari, une annonce qui fut un peu comme si je marchais sur des œufs. Pas facile, je dirais même plutôt difficile. Est-ce que cette fois c’est la bonne? Est-ce que bébé est là pour rester. Mon Dieu. La peur qui m’a suivi tous les jours jusqu’au 2e trimestre et qui je pensais, allait disparaître, mais qui est bel et bien là.

Ce fut une annonce heureuse, mais… Un peu comme si je n’osais pas savourer la nouvelle jusqu’à ce que je tienne ce petit bébé en vie dans mes bras. Un traumatisme, tu me diras, dû à ces périodes plus difficiles de la maternité. Et je l’avoue, après tout, je suis sûre que je ne suis pas la seule qui se sent ainsi. Mais ça va bien aller, bébé est en santé, il est là et au moment où j’écris ces lignes il fête ses 15 semaines.

MON PREMIER TRIMESTRE

Les premiers temps, c’est comme difficile à croire que tu partages ton corps avec un petit être humain. Personnellement, j’avais tellement de la difficulté à y croire que j’ai fait 12 tests de grossesse, étendus sur plusieurs semaines afin de me rassurer. #ALittleBitCrazy Hahah!

Et puis sont venus tous les symptômes dont l’internet et les autres mamans te parlent. Oui, elles sont bien réelles ces nausées et c’est bien difficile de savoir quand est-ce qu’elles vont t’attaquer. Des jours, elles sont totalement prévisibles et d’autres jours, ça te frappe au moment où tu t’y attendais le moins. Je dis ça, mais je ne chiale pas. Je reconnais la chance que j’ai d’avoir ce petit bébé qui grandit en moi et je suis loin de vouloir me plaindre, je fais seulement relater les faits. 😊

AVEC UN VOYAGE AU JAPON

Maintenant, rappelle-toi, j’ai aussi fait un voyage au Japon pendant mon premier trimestre. Ce voyage au Japon a été un des voyages les plus difficiles que j’ai fait de ma vie, en partie à cause de l’extrême fatigue causée par l’énorme décalage horaire de 16 heures, les nausées de femme enceinte ainsi que toutes ces senteurs inconnues, qui ont donné un pique de plus à mes chères nausées. Je ne feelais vraiment pas sur le moment et ça m’épuisait vraiment mais maintenant j’en ris en y repensant!

SUIVI AVEC UNE SAGE FEMME

Pour ma première grossesse, nous avons opté pour un suivi avec sage-femme. Pour plusieurs raisons, une d’elles étant que je suis un peu grano (haha), mais aussi parce que j’aime beaucoup leur approche plus naturelle. J’ai déjà eu plusieurs rencontres avec ma sage-femme et je suis en amour avec tout ce qu’elle dit.

Comme je disais à ma sœur, c’est tellement une belle approche qui favorise le plus possible le naturel, que si je demandais à ma sage femme d’accoucher dans un champ, je crois qu’elle m’accompagnerait dans ce processus.

On a aussi eu la chance de voir bébé. Il bougeait les bras et son petit cœur battait vite vite. Inutile de te dire que j’ai versé quelques larmes. C’était un sentiment irréel que de voir à l’écran notre petit amour. Enfin, ce rêve devenu réalité.

On a le cœur rempli d’amour et de joie en pensant à la venue de bébé!

Que l’aventure de la maternité commence, on ne pourrait pas être plus prêt. ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer