Le récit de notre grand départ et de nos premières journées à Paris : Carnet de voyage tour du monde en famille

Ça y est, ce fameux départ tant attendu pour notre grand voyage d’un an autour du monde en famille a finalement eu lieu.

Comme nous avons quitté notre maison le 29 juin, mais que nous décollions vers notre première destination que le 4 juillet, nous avons bourlingué à gauche et à droite chez de la famille pendant ce temps.

Nous avons donc eu une grosse semaine pour être en mode pré-tour du monde, à dire aurevoir à nos amis et à nos proches.

Puis le départ autour du monde a eu lieu.

Première destination, Paris, car nous y avions trouvé des billets d’avion aller-simple dans notre prix (soit un peu moins de 900$ pour 3 sièges assis et une place « bébé sur les genoux » (car Ély n’avait pas encore 2 ans au moment du départ).

Nous sommes bien contents d’avoir débuté le tout par Paris, car la ville de l’amour porte significativement bien son nom pour nous. Continue à lire pour comprendre. 😉

Mon chéri m’y a demandé la main, il y a maintenant plus de 5 ans, un de ces soirs où la magie parisienne a opérée, que l’ambiance était magique, la nourriture sublime et que le vin était succulent.

Donc nous en avons profité pour retourner sur les pas de cet ancien (et inoubliable) voyage, maintenant accompagnés de nos 2 petits garçons.

CARNET VOYAGE DE NOS PREMIÈRES JOURNÉES AUTOUR DU MONDE EN FAMILLE

Jour 1 Montréal vers Paris – 5 juillet

Décollage de l’aéroport de Montréal, nous avions un vol avec Level, qui a somme toute bien été. Le vol était de nuit. Téo a pratiquement dormi tout le long du vol, par terre, en dessous de nos bancs. Ély aussi a bien fait ça. Nous avons finalement eu la rangée de 4 places à nous car le vol n’était pas complet. Ély a donc pu faire dodo allongé sur 2 sièges. Ça a été plus dur pour les parents qui eux, ont somnolés à droite et à gauche.

Nous sommes arrivés à Paris vers midi. Le temps de rapatrier nos affaires, nous avons pris le Orlybus qui nous a mené de l’aéroport au métro, puis nous avons pris le métro (pas encore #PoussetteFriendly ce métro à Paris). Nous avons un peu rushé avec la poussette et les 2 bancs d’auto (oui oui – rappelons-le, nous nous sommes loués des voitures pour les premières semaines de voyage et ça nous revenait moins cher de traîner les nôtres, dont nous nous départirons en cours de route (je t’en reparle dans un billet de blogue plus tard)).

Destination, 2ièmearrondissement à Paris, où nous avions un logis gratuit, trouvé sur HomeExchange (pour plus de détails j’ai fait un article à ce propos ici).

Le logis choisi sur HomeExchange était parfait. Nous nous sommes sentis comme à la maison grâce aux commodités qu’apportent l’échange de maison. Comme la famille chez qui on était a aussi de jeunes enfants, nous avions des jouets et de l’équipement de puériculture. Ça nous a grandement aidé à être confortable et à retrouver un peu de notre chez-soi, après nos journées de visite dan la belle ville de Paris. Si l’échange de maisons t’intéresse, voici le lien vers HomeExchange, la plateforme que nous avons utilisée!

Jour 2 Paris – 6 juillet

Destination Montmartre pour dîner au fameux restaurant où chéri m’a demandé ma main!
Un petit 12 kilos en portage, aller-retour, par 35 degrés, car le Montmartre n’est pas vraiment #PoussetteFriendly! Puis on a chillé, souper à la maison et nous sommes sortis manger une glace – tout le monde étant un peu jet-lag alors on a gardé ça tranquille!

Jour 3 Paris – 7 juillet

Journée pour aller (re)découvrir la Tour Eiffel! Cette fois en poussette. De notre logis c’est un bon 13 kilos de marche aller-retour. On préfère marcher quand c’est possible, même si c’est une bonne distance. Pour nous ça fait partie du #SlowTravel qu’on aime faire. De traverser les quartiers, ça permet de comprendre le pouls de la ville et son caractère. Aussi, ça nous fait économiser sur les transports en commun ET c’est bon pour notre santé de marcher. 😉Trois pierres deux coups!

Nous avons aussi croisé dans notre marche le Carnaval Tropical de Paris 2019 qui avait lieu sur les Champs-Élysées. Le temps d’admirer aussi un peu la Seine en la croisant et de pique-niquer aux pieds de la Tour Eiffel (sur les Champs-de-Mars) avec un bon vin, quelques fromages, charcuteries et une baguette, trouvés dans les commerces avoisinants, c’était déjà l’heure de rebrousser chemin avant la noirceur!

Jour 4 Paris – 8 juillet

Un petit matin doux à la « maison ». On fait des jeux avec les enfants. Puis on est allé se promener pour voir la Cathédrale Notre dame de Paris. On a fait un arrêt au parc, on s’est pris une bouffe de rue en passant (qu’on a mangé au logis) et s’était déjà le temps de refaire les bagages pour notre prochaine destination : l’Espagne!

Jour 5 Paris vers Barcelone – 9 juillet

On s’est levé vraiment-vraiment de bonne heure pour aller prendre notre vol de Paris-Orly vers Barcelone. Et c’est sans parler de la nuit de bouette que nous avons eue car nous avions expliqué à Téo qu’on allait le réveiller dans la nuit pour aller prendre l’avion – et Téo adore prendre l’avion. Il est donc venu nous réveiller à plusieurs reprises entre 23h et 3h am pour nous dire que c’était le temps de prendre l’avion. Lol! Aujourd’hui je l’écris en riant, mais cette nuit-là je trouvais le tout moins drôle.

Donc, notre vol était avec Transavia. 390$ pour 3 places assises et 1 bébé sur genoux. Le vol a bien été. Mais aussitôt atterri et descendu de l’avion, nous avons vécu notre première péripétie de voyage.

Nous avons omis de bien vérifier derrière nous avant de descendre de l’avion et nous avons perdu un des deux bâtons qui va sur notre poussette-double, bâtons qu’on enlève toujours avant de donner notre poussette au transporteur et d’embarquer dans l’avion, car ces pièces sont très « accrochantes » et on ne veut pas se les faire briser. Et donc on les apporte avec nous dans l’avion, qu’on dépose ensuite avec nos sac cabines…

Mais on en a oublié un quand on a repris les sacs à dos. Quand nous nous sommes rendus compte de ça, j’ai couru à travers l’aéroport pour rattraper l’avion mais celui-ci était déjà reparti. J’écris ça et je ris jaune, car ça a été toute qu’une péripétie que de sortir de l’aéroport avec notre poussette, maintenant « simple » (car on ne pouvait plus installer l’autre siège), 2 bébés, 2 sièges d’auto et les sacs à dos. On s’est vite rendu compte que sans notre poussette-double, nous sommes vite démunis.

Bref, il fallait maintenant trouver une solution pour retrouver cette pièce de poussette Baby Jogger… Les prochains jours en seront impactés sur notre horaire et notre humeur. #Lolilol #Cliiissss

Je te raconte le reste de l’histoire dans mon prochain billet de blogue sur ce voyage autour du monde en famille. 😉

Mais toi, est-ce qu’il t’est déjà arrivé un pépin en voyage? C’était quoi et tu t’en es sorti comment?

1 commentaire
  1. Des péripéties de voyage, j’en ai plusieurs. C’est grâce à celles-ci que nous avons quelque chose de drôle à raconter. Ok, pas drôle sur le moment, mais une fois le temps passé. De notre côté, c’est ma fille de 8 ans qui a oublié ses lunettes dans la poche avant de so siège d’avion. Le pire, c’est que la cie aérienne ne les a jamais retrouvées.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer