Le drôle de feeling d’être enceinte et de ne plus se sentir soi-même

Je me retrouve un peu perdu dans mes idées ces temps-ci. À tout remettre en question, surtout des choses dont je n’aurais jamais pensé remettre en question il y a quelques mois. À ça, s’ajoute mon corps qui change toutes les 8 secondes et me voilà un peu perdu dans la personne que je suis.

C’est difficile à décrire ce sentiment. Est-ce que c’est dû à toutes ces hormones qui se chamaillent dans mon corps tellement qu’on dirait qu’elles veulent toutes gagner la première place?

Est-ce parce que je me rends compte que le changement arrive de plus en plus vite?

Est-ce parce que pendant les 6 derniers mois j’ai tout chamboulé mon quotidien avec notre déménagement et une nouvelle maison?

C’est surement dû à toutes ces réponses, mais on va tout de même donner la palme d’or aux hormones.

JE ME SENS MOLLE

Je suis loin de vouloir m’apitoyer sur mon sort, mais il y a des jours où je n’arrive pas à trouver la motivation. Ce n’est pas que je n’aime pas ce que je fais, au contraire, mais on dirait que je suis comme molle de l’intérieur (pis de l’extérieur aussi on va se le dire 😅).

Que je n’ai pas d’énergie, même si je dors 8 à 10 heures par nuit, je me sens molle.

C’est le meilleur terme que j’ai trouvé pour décrire comment je me sens.

LA PRESSION DE FAIRE TOUJOURS PLUS

Aujourd’hui j’ai décidé de mettre ma « to-do » liste de côté et de me donner du temps à moi.

Tsé comme mon chum dit toujours : « Profites-en tu travailles de la maison, tu es la personne la mieux placée pour faire ça. »

Et c’est vrai, mais par peur d’avoir l’air d’une travailleuse autonome lâche, je me permets rarement ce genre de journée.

Et c’est peut-être là que réside mon prochain objectif et ma motivation pour me sentir mieux ; dans l’écoute de mon moi. Une pratique que je m’efforce de faire de plus en plus chaque jour, mais qui est dont difficile à être bien perçu dans notre société.

Plus tu es occupée, mieux c’est – mieux ça paraît.

Plus tu fais de l’argent, plus tu as l’air d’être la queen.

Mais cette grossesse me fait réaliser que je ne suis pas si queen que ça après tout – et que je n’ai pas besoin de l’être non plus.

J’ai besoin de m’écouter. De laisser tomber le téléphone et les milles et une interactions en ligne pour m’aider à me retrouver dans tous ces changements.

Une journée à la fois comme on dit.

Et toi, est-ce que la grossesse t’a amené à te questionner?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer