Le casse-tête des soupers des fêtes quand tu as des parents séparés

Si tu es comme moi et ma sœur, juste le titre a dû te faire lever les yeux au ciel. Avoir des parents séparés te fait redouter le temps des fêtes et le casse-tête que ce sera d’essayer de faire fiter trop de soupers de famille dans pas-assez-de-jour-de-congé. On vous aime les parents là et on adore passer le temps des fêtes avec vous 😛 , mais c’est quand même un casse-tête. 😉

Si en plus ton chum a aussi des parents séparés, tu te retrouves avec 4 soupers différents afin de faire le tour des parents de chacun. À ça tu ajoutes les gros partys de famille avec les oncles, les tantes et les cousins. Tu saupoudres de quelques soupers d’amis et ça te fait un 23 décembre au 2 janvier rempli à ras-bord. C’est ce qu’on vit mon chum et moi à chaque année depuis 10 ans!

On trouvait ça déjà épuisant à vivre quand on n’avait pas d’enfant mais on enchainait quand même tous ces moments en famille parce que, you know, on aime ça voir notre monde. Mais maintenant qu’on a de jeunes enfants avec nous, on s’est dit wooo minute. On a vraiment envie de voir tout le monde, mais c’est humainement impossible de faire toutes ces soirées du temps des fêtes et en profiter comme il se doit, tout en ne ressortant pas de là plus épuisé que jamais pour débuter la nouvelle année.

Nous avons donc décidé le chum et moi que nous ne pouvions pas nous imposer ce rythme encore cette année avec nos jeunes enfants. Nous avons décidé de couper dans quelques soirées de Noël. Ce sont nos gros partys de famille, avec oncles, tantes et cousins, qui sont encore moins faciles à faire avec de jeunes enfants, qui ont passé au tordeur.

C’est donc pas de gaieté de cœur qu’on verra moins de monde cette année, mais c’est mieux comme ça pour notre équilibre familial encore précaire, vu le jeune âge de nos enfants (21 mois et 5 mois). On a bon espoir aussi qu’un jour on redira oui à toutes ces soirées à festoyer en famille, avec nos enfants, sans tomber d’épuisement au 2 janvier.

Notre temps des fêtes 2017 sera donc sous la thématique #SlowToute. Et ce n’est pas nécessairement mauvais.

Toi, comment tu gères ça les soupers des fêtes avec tes enfants? C’est la course contre la montre ou tu es dans la team #SlowToute ?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Tu pourrais aussi aimer