Comment faire soi-même son lit montessori pour bébé

Bébé Téo n’avait que 10 mois quand nous avons appris que j’étais enceinte de nouveau. Il était clair pour nous que nous n’achèterions pas une 2ième couchette pour le nouveau venu. Pour ma part, les méthodes Montessori m’ont toujours attirées. Alors, le lit Montessori a semblé une évidence pour notre bébé Téo. Ainsi, on libérait la couchette pour bébé #2 et Téo allait avoir son ”lit de grand”. De plus, je trouvais que la transition de la couchette à un lit Montessori était intéressante pour Téo, qui était encore petit pour le lit standard «de grand garçon».

COMMENCER PAR LE COMMENCEMENT

Après avoir été nous inspirer sur Pinterest, papa et moi avons commencé notre lit Montessori en récupérant une base de lit double (les planches sur lesquelles on dépose le matelas) et un matelas double que nous avions déjà.

Nous avons débuté notre construction avec les planches de cette base de lit. On a créé un support rectangulaire, à placer en dessous des planches de la base de lit, avec des 2 X 4. Le tout afin de surélever juste un peu les planches du sol pour que les celles-ci et le matelas respirent.

Ensuite, ça a été de créer la base-contour sur laquelle la maisonnette allait reposer. L’idéal est de se faire un plan, en mesurant les contours de la base de lit et partir de ça pour construire la base-contour de la maison-lit. C’est aussi à ce moment qu’il faut décider combien on veut que la maison mesure en hauteur.  Pour notre part, ”les murs” de la maison font 5 pieds de haut.

Après avoir fait les coupes nécessaires pour avoir la bonne longueur dans chaque morceau de bois, nous avons fait un assemblage officieux pour voir si tout fonctionnait. Par la suite, on a défait le lit de façon partielle, afin de peindre les morceaux. Il nous a fallu 2 couches de peinture pour arriver à un beau résultat. Donc prévoir quelques jours entre les applications de peinture afin que ça sèche de façon convenable. Puis, on a finalement apporté les gros morceaux dans la chambre de Téo et on a monté le lit directement à l’endroit désiré.

Sincèrement c’est quand même une grosse job. Mon chum manie bien les outils et il est un bon manuel, ce qui nous a grandement facilité la tâche. Sinon, avoir eu tous les 2 mon genre de connaissance en construction c’est-à-dire pratiquement inexistante, on aurait rushé un peu plus.

POUR FAIRE LES GARDES

Une autre étape importante, et non la moindre, ça a été de faire les gardes. En gros, pour la garde de côté, nous avons fait un cadrage rectangulaire de la longueur et hauteur désirées puis nous mon chum y a placé les barreaux. Il faut s’assurer que l’espace entre chaque barreau sera assez petit pour ne pas que la tête de bébé puisse y passer mais assez gros pour que s’il insère un bras, il peut le ressortir par lui-même. Et puis, nous avons refait le même processus pour la garde au pied du lit.

Il est aussi possible d’acheter des gardes pour lit d’enfant bien standard et donc de ne pas avoir à les construire. C’est à votre discrétion et selon votre niveau de courage ;).

TEMPS ET COÛT

Je crois qu’en tout et partout mon chum doit avoir passé une dizaine d’heures pour construire le lit et pour moi, dispersé sur quelques jours, un 2-3 heures pour peindre le lit.

On en a eu pour environ 150$ d’achat de matériaux (2×4, vis, peinture, barreaux). Nous avions déjà les planches de la base de lit et le matelas. Le résultat et l’utilité du lit en vaut la chandelle mais mettons qu’on peut se dire que ce n’est pas un petit DIY relaxe du dimanche après-midi  ;).

Si toi aussi tu te lances dans la construction d’un tel lit, ne te gênes pas de me poser des questions et pourquoi pas, nous envoyer des photos via les réseaux sociaux en nous tagguant dans ta publication.

1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer