48 heures à Mendoza : Quoi visiter comme vignobles, où manger et quoi y faire !

Mais Sacha, dis-moi tout ce qu’on peut faire à Mendoza ! Est-ce que 48 heures c’était assez ?

Pour être honnête avec toi, je me suis posé la question maintes et maintes fois à savoir si ça valait la peine de partager avec toi mon itinéraire de Mendoza. C’est loin d’être Paris, ou Nice, ou Milan.

On a même songé à un moment que nous nous étions mal renseignés. Que nous n’avions pas assez lu sur la ville. Alors on planifiait prendre le bus touristique, une chose que l’on ne fait J.A.M.A.I.S. en voyage.

Pour te dire ! Et puis finalement en lisant la liste des endroits où le bus s’arrêtait, nous avons rebroussé chemin ! Pour te dire vrai, tous les parcs les plus reconnus de Mendoza étaient en reconstruction lors de notre passage. Ça n’a donc pas aidé !

(Continue de lire – promis à la fin je te dis QUE OUIil faut aller à Mendoza !)

En fait, en 1861, Mendoza fut frappé par un énorme tremblement de terre d’une magnitude de 7,2 sur l’échelle de Richter. Le plus grand tremblement de terre de l’Argentine, qui frappa Mendoza d’un coup, a laissé la ville à blanc. Ils ont dû tout reconstruire et se refaire avec peu de sous, mais aussi tout en ayant la crainte de devoir refaire face à de nouveaux tremblements de terre. Ce qui explique toutes les petites maisons à un étage qui recouvrent une grande partie de la surface de cette ville.

On t’a bien aimé malgré tout Mendoza et je te dis pourquoi ci-bas !

SANTÉ!

La ville de Mendoza est située dans le désert, l’air est sec et la température est très chaude, surtout l’été. Pour te donner une idée, nous sommes allés dans le creux de l’été et en après-midi la température pouvait s’élever à 36 degrés Celsius à l’ombre.

En fait, c’est le climat parfait pour mourir desséché sur un trottoir ou pour faire pousser des vignes de Malbec ! Haha – Alors on va y aller avec la deuxième option, mais en se trouvant un petit coin à l’ombre ! Haha 😉

Les vignobles recouvrent un peu plus de 150 000 hectares dans la région de Mendoza, produisant un peu plus des deux tiers de la production totale de vin de l’Argentine. Oui ! C’est de là que tout ce bon vin de type Malbec provient !

Certains disent que les vignes de Malbec poussent quasiment comme de la mauvaise herbe, pour te dire. D’ailleurs ils ont tellement une forte production de Malbec, que l’Argentine est le seul pays au monde à avoir le droit d’utiliser du Malbec pour en faire du mousseux, jusqu’à concurrence de 5% de la totalité de la bouteille. Ce qui laisse place à de succulents mousseux rosés haut en saveurs, comme ceux de Chandon.

LES VIGNOBLES

Et tu comprendras qu’avec tout ça, plusieurs visites de vignobles s’imposaient !

Et il y a tellement d’options ! Nous avons visité Bodega Trapiche, parce que je bois toujours ce vin à la maison lorsque je suis cassée ! #PasDesJokes C’est aussi la raison pour laquelle je ne voulais pas aller visiter le vignoble Trapiche, pensant qu’on allait boire de la piquette. Et on a tellement été surpris !

On a appris lors de notre visite qu’ils envoient leurs vins les moins dispendieux en Amérique, ce qui explique le vin Malbec bas de gamme qu’on retrouve pas mal !

Mais une fois sur place on a goûté, sous forme d’un repas 6 services avec l’accord mets et vins, à des vins à tomber par terre !

Sérieux. On était loin de s’attendre à ça ! On a même apporté quelques bouteilles à la maison. Je te recommande fortement de visiter Bodega Trapiche lors de ton voyage à Mendoza. Tu peux réserver une visite guidée ou comme nous, profiter d’un long repas pour goûter à plusieurs vins.

Nous avons aussi visité Bodega Chandon, un producteur reconnu mondialement pour son mousseux. Je te dis tout sur ma charmante visite juste ici.Tu vas voir en faisant tes recherches qu’il y a beaucoup de vignobles à Mendoza.

Voici les autres que je te recommande : Alta vista, Di tomasso, Bodega Renacer. Je n’ai pas eu la chance de les visiter, mais j’ai entendu de bons commentaires des résidents de Mendoza.

IL FAUT RÉSERVER

Tu dois réserver ta visite quelques semaines d’avance. Chaque visite de base coûte environ 350 pesos, donc 12 $ canadien. Je te conseille, si tu es un amateur de vins, de ne pas opter pour la visite de base. Simplement parce que les visites un peu plus dispendieuses offrent de la dégustation de bouteilles haut de gamme. Tsé entre toi et moi, tu ne t’es pas tapé tout ce voyage pour goûter à une bouteille de vin à 15 $!

SE RENDRE !

Ce n’en est pas une facile celle-là ! Il est extrêmement déconseillé de louer une voiture et de faire la tournée des vins. L’Argentine a des règles très strictes sur le sujet de l’alcool au volant. Alors, ne prends pas la chance et organise-toi autrement pour passer une journée spectaculaire. 😉

Ici, notre hôtel s’est organisé avec un chauffeur de taxi, avec qui ils font souvent affaire et à qui ils font extrêmement confiance, pour nous amener faire notre tournée des vignobles. Nous avons négocié un prix pour la journée qui était de 3000 pesos, donc 110 CAD.

Ce n’est pas un petit montant, mais il nous a conduit un peu plus de 100 km, il a été à nos côtés pour un peu plus de 6h, en plus de nous avoir gardé en sécurité/nous avoir ramenés au bercail sain et sauf !

OÙ SE LOGER

Pour notre part, on avait le best hôtel : Le Park Hyatt, qui nous permettait de nous promener à pied dans la ville entre deux verres de rouge et une saucette à la piscine.

TU ES ACTIF ?

Si tu es plus du type à monter une montagne plutôt que faire la tournée des vignobles, sache que Mendoza est l’endroit idéal où séjourner puisque la ville est située au pied des Andes. Il y en a qui disent que la vue des montagnes est à tomber par terre, mais je ne saurais te dire – j’étais trop occupée à déguster du bon vin #Lolilol !

OÙ MANGER ?

Une petite pâtisserie et un restaurant à la fois. Ils ont une énorme cour arrière pour profiter du soleil en sirotant un Apérol Spritz, tout en dégustant l’un de leurs délicieux repas !

Mais il est où le menu pour le vin ? En fait, il n’existe pas. À la place, on t’invite à aller sélectionner ta bouteille directement dans la cave à vins où un sommelier t’attend. On lui dit ce qu’on prévoit manger, il nous conseille, on choisit et on déguste le tout à la table ! On a très bien mangé du bon carpaccio de bœuf vieilli, au filet mignon et sans oublier la crème brûlée au dulce de leche… À laquelle je pense encore !

MANGER DANS UN VIGNOBLE

Lors de ta visite dans un vignoble, assure-toi d’ajouter à ton itinéraire un repas dans celui-ci. Nous sommes allés au Trapiche, mais plusieurs vignobles ont aussi un restaurant offrant des repas avec quelques services.

Il fait bon vivre à Mendoza. La vie est douce, le vin est à point et c’est un peu comme si le temps s’arrêtait. Au moment où l’on y pose les pieds, on sent la « vibe » relax de la ville. On respire un bon coup, on expire et on savoure l’instant présent.

Bienvenue à Mendoza ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer