Magasinage en pleine conscience : Ou comment économiser 1000$ cette année!

Tu as peut-être vu plusieurs fois mon garde-robe derrière moi dans nos stories – ou encore dans certains articles – comme ici et ici.

Il n’est pas énorme, il n’est pas fait de 300 paires de souliers et de 80 options de gilet blanc. Non, il est concis, petit et m’apporte beaucoup de joie. À une jeune époque, j’ai déjà eu beaucoup plus de vêtements qu’aujourd’hui, un peu parce que c’était vu comme « normal » , pis sûrement un peu aussi parce que j’essayais de combler un vide intérieur avec une garde-robe remplie à rebord.

Je dois t’avouer aussi, pour avoir travaillé dans le monde de la mode pendant plusieurs années et à avoir vu de mes yeux les quantités énormes de vêtements « fast fashion » fabriqués pour chaque pièce de vêtement que je designais, que je suis restée traumatisé de ça et que j’ai un peu envie de ne pas faire partie du mouvement. J’aime plutôt le « slow fashion », les vêtements qui reflètent mon style et le bien être que ceux-ci procurent, tout en en ayant peu et en les gardant longtemps.

J’aime regarder ma garde-robe et voir des pièces qui m’apportent de la joie. Qui me rappelle des souvenirs, ou tout simplement qui me font me sentir bien. Ce fut un long travail de conscience, parce que mon Dieu que notre société détermine qui on est par les biens qu’on détient. Je savais que ce n’était pas juste un ménage de garde-robe qui allait me permettre d’atteindre ce bien être, mais aussi un travail de fond.

Mais, il faut commencer quelque part et commençons par acheter consciemment et le reste suivra. Pour ce faire, voilà mes petits trucs pour y arriver.

RESPECTE TES ENVIES, PAS LES TENDANCES

Tsé quand on dit « fast fashion » ce n’est pas pour rien. Les tendances changent à chaque 3 mois et pour certaines compagnies ça peut même être des collections aux 4 semaines. Laisse-moi te dire que tu ne rattraperas jamais le bateau, à moins bien sûr de te proclamer « fashion addict » et aussi de remplir les sites d’enfouissements chaque saison. La roue arrête de tourner le jour où tu achètes des pièces qui reflètent qui tu es, tout simplement. Si tu tombes en amour avec un morceau, une tendance de la saison ou pas, penses-y deux fois.

En cabine, je me pose souvent ces questions; « Est-ce que je pense que je vais encore le porter dans un an? », « Est-ce que le tissu va survivre à plusieurs lavages? » et « Est-ce que c’est trop à la mode « du moment » ? »

La petite dernière est vraiment importante parce que si c’est trop à la mode, les chances sont que tu ne le porteras plus l’an prochain et donc pourquoi l’acheter?

N’ACHÈTE PAS EN AYANT UNE OCCASION EN TÊTE SI LE VÊTEMENT NE FONCTIONNE PAS POUR LE RESTE DU TEMPS

Je sais qu’elle fait mal celle-là. On aimerait donc avoir une nouvelle robe pour le mariage de ta cousine-pas-cousine-de-la-fesse-gauche. Mais tu vois, le problème est que si on achetait une robe pour tous ces mariages, j’en aurais acheté 5 cette année que je ne reporterais jamais.

Et je donne, ici, le mariage comme exemple, mais ça peut être autre chose, comme ton party de Noël ou la fête de ta tante. La seule raison pour laquelle je me permets d’acheter un item pour un évènement est si je me vois le porter après l’évènement. Par exemple, j’ai acheté une robe pour le Dîner en blanc, mais je l’ai acheté aussi, car je l’aimais vraiment et depuis je l’ai porté toutes les semaines.

INVESTIS SUR QUELQUES PIÈCES INTEMPORELLES

Ça vaut la peine d’acheter des pièces que tu aimes beaucoup et qui ne sont pas « cheap ». Pense à une petite robe noire, une chemise de bonnes qualités et, etc. Souvent, l’investissement en vaut la chandelle, puisque ton « cost per wear » devient minime tellement tu portes cet item. Par exemple si tu achètes une chemise à 150$ (et que tu l’adores) tu la garderas 5 ans et tu la porteras en moyenne une fois aux deux semaines, ce qui fait que tu la porterais 130 fois pendant sa vie. La porter te reviendrait donc à 1.15$. Tandis, que si tu achètes une chemise au Forever XI pour 45$ et qui va te durer 1 an, elle te reviendra à environ 2$ par fois portée, et ça c’est si elle reste belle pour 1 an…

NE MAGASINE PAS LORSQUE TU ES DÉPRIMÉE

Je sais que ça procure un bien fou… Mais je m’excuse de te dire ça, mais ça ne règlera pas ton problème. Ça va juste devenir un cercle vicieux.

Le cercle vicieux!

J’achète des vêtements sur un coup de tête et parce que je suis déprimée. -> Je remplis ma garde-robe. -> Je ne trouve plus rien. –> Je suis déprimée parce que je ne trouve plus rien. -> Je vais aller magasiner parce que je suis déprimée de ma garde-robe et que je ne trouve plus rien.

À la place, vis ton moment, sois déprimée et lorsque tu seras prête et que tu en auras envie, passe à autre chose.

LE VICE D’ACHETER EN LIGNE

Mon Dieu que c’est le fun acheter en ligne, dans le confort de son salon. Et d’un clic on vient de dépenser 350$, Yay!! Ou pas! Mon truc pour m’assurer d’acheter le bon item est de magasiner, de les ajouter à mon panier et de fermer mon ordi. Puis tu laisses du temps passer, tu analyses ton vrai besoin et là tu vas acheter ce qui te manque réellement dans ta garde-robe!

Et je trouve aussi qu’un certain remords vient avec le retour des items achetés en ligne. Tsé il est là devant toi, tu peux choisir de le mettre vraiment facilement dans ta garde-robe ou de te casser la tête avec le retour du produit, l’impression du bon de retour, l’enveloppe et de l’apporter à la poste. Je sais que c’est facile de le garder, mais s’il ne te va pas, ça ne sert à rien, retourne-le! De plus, lorsque je magasine en ligne j’utilise l’application “Honey” qui me permet de trouver tous les codes promotionnels afin d’économiser de l’argent sur ma commande, c’est ici. 

Finalement, j’aurais peut-être dû appeler ce texte « comment économiser 1000$ cette année ». 😂 Ce n’est pas nouveau, on sait tous que je suis « cheap » dans la vie, mais je préfère dire que je gère bien mon argent à la place, afin de l’investir là où ça vaut la peine! Avec tous ces sous économisés et ton grand bonheur parce que tu trouves de la joie dans ta garde-robe, tu peux prendre tous ces sous et t’évader quelque part, là où il fait chaud!

2 commentaires
    1. Allô Stéphanie, merci. Ce sont les modules pour le garde-robe vendus chez Ikea. Je l’adore, ça a changé ma vie de garde-robe! haha!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer