Nous voilà en route de Mendoza à Santiago. Un petit vol, disons-le d’à peine une heure pour rejoindre la côte ouest de l’Amérique du Sud, mais surtout afin d’ajouter un autre pays à notre check list de voyage : le Chili. Nous avons passé près de 2 jours à visiter Santiago, qui ne l’oublions pas, est la plus grande ville du Chili. Voici donc mon itinéraire et ce qui est à voir et à faire dans la ville de Santiago au Chili.

TRANSPORT POUR S’Y RENDRE

Il y a plusieurs façons de faire le trajet entre l’Argentine et le Chili. Tu peux louer une voiture et conduire les quelque 10 heures de route qui séparent Mendoza de Santiago. Ou encore, tu peux prendre le bus et admirer les montagnes au passage. On m’a dit que le bus était aussi une bonne option. Par contre, il faut faire attention, car il y a beaucoup de vol dans les gares d’autobus au Chili et on m’a aussi dit que de passer la douane peut s’avouer ardu parfois.

Définitivement, l’avion est la solution la plus facile et quelque peu coûteuse à 90$ l’allée par personne. En plus, une fois dans les airs, tu passes tout près de la plus haute montagne en Amérique. Oui! De ton hublot, tu peux la voir de tes propres yeux ce grandiose Aconcagua. Une autre affaire à cocher sur ta bucket list!

LA CAPITALE DU CHILI : SANTIAGO

Nous avions prévu que très peu de temps dans la capitale du Chili. Pour plusieurs raisons, l’une d’elles étant que la plupart des guides que nous avions lus sur la ville ne recommandaient pas de passer énormément de temps à visiter la ville. Une autre raison étant que nous sommes allés en plein mois de février, pendant leurs étés et qu’à 32◦C on avait envie de passer du temps sur la côte, près des plages et de la brise océanique. Ce qui fut une très bonne décision de notre part de quitter le béton pour le sable!

Alors voici notre itinéraire d’un peu plus de 36 heures à Santiago au Chili.

ARRIVÉE À SANTIAGO – 20 h

On a déposé nos bagages à notre hôtel, Mercure de Santiago, située au centre-ville de Santiago. Disons que beaucoup de choses pas nettes se passaient autour de notre hôtel, mais elle était vraiment bien située pour se rendre un peu partout à pied ou en taxi.

Une fois nos sacs déposés, nous nous sommes dirigés dans le quartier de Lastarria pour manger une bouchée. On s’est arrêté au Utopia restobar pour qu’on puisse partager un sandwich et que je puisse boire mon premier Pisco Sour en sol chilien. Le meilleur Pisco sour du voyage d’ailleurs, servi dans un petit bol en céramique extra froid. Je t’en parle et je salive encore. Puis on est rentré à l’hôtel pour la nuit.

ON DÉJEUNE – 9 h

Un petit déjeuner à l’hôtel, vraiment qui était plus que complet.

MONTER CERRO SAN CRISTOBAL – 9 h 30

C’est le ventre plein qu’on se dirige vers la montagne Cerro San Cristobal. On a planifié de la randonnée tôt le matin parce qu’il annonçait très chaud à Santiago et qu’on n’avait pas envie de mourir de chaleur en route!

C’est une montée d’un peu plus d’une heure, qui offre des vues à couper le souffle sur toute la ville de Santiago au Chili. Une fois rendue en haut tu peux admirer la vierge Marie de la conception immaculée d’un blanc pur et d’un peu plus de 14 mètres de haut. La vierge Marie est entourée d’un grand espace et d’une église extérieure. Plusieurs se retrouvent en haut afin de prier / ou de prendre des photos Instagram, tout dépend de tes croyances! 😉

Il y a aussi un funiculaire qui t’amène au bas de la montagne, ou comme nous, si tu es une foodie, tu peux reprendre le chemin du retour avec tes jambes, histoire de faire toute la place qu’il faut dans ton ventre, pour goûter à plus de choses pendant la journée! Chacun ses priorités! Haha!

MERCADO CENTRAL – 12 h 00

Le Mercado Central est un attrait touristique en lui-même. On avait prévu y prendre le lunch, mais je n’étais pas convaincue quant à la salubrité des lieux alors j’ai passé mon tour! Ceci dit, c’est un énorme marché de fruits et de légumes, de fleurs, de produits ainsi que de quelques stands prêts à manger. Puisqu’on n’y était, nous en avons profité pour prendre mille et une photos de petits fruits, parce que mon mari c’est un berry man passionné!

DÎNER AU BAR NATIONAL – 13 h 30

Un vieux dinner chilien. Mon mari adore ces endroits, tsé quand tu as l’impression de te retrouver 30 ans en arrière! La nourriture était correcte, mais sans plus!

MUSEO CHILENO DE ARTE PRECOLOMBINO – 14 h 30

Il faisait tellement chaud que d’aller au musée à l’air climatisé s’est avéré être la meilleure décision de notre journée! En plus, on en a beaucoup appris sur l’histoire du Chili, mais aussi de l’Amérique du Sud.

J’irais même jusqu’à dire que c’est un incontournable si tu es de passage à Santiago. Ils ont plusieurs artéfacts en excellentes conditions et qui nous permettent d’en apprendre plus sur leur histoire. Et la madame ici passionnée de l’histoire de la mode a été très impressionnée par la collection de textile des Andes. Tu peux visiter le musée au coût de 14$ CAD par personne.

FAIRE LA BALEINE SUR LE BORD DE LA PISCINE – 16 h 30

On a quitté l’air climatisé pour faire les baleines sur le bord de la piscine. Tsé on est en vacances après tout!

SOUPER AU RESTAURANT MESTIZO – 18 h 30

Après quelques mésaventures en taxi pour se rendre au restaurant, mais aussi après avoir payé la facture salée du taxi qui a essayé de nous en passer une bonne. Nous sommes finalement arrivés au restaurant Mestizo. Un restaurant situé aux abords du parc Bicentenario dans le quartier de Vitacura.

Le restaurant offre une vue sur le parc, qui est vraiment agréable à regarder avec ses 4000 arbres et ses cours d’eau… surtout au soleil couchant. Nous nous sommes régalés avec des plats de sévices très frais, d’huîtres grillées et de pâtes maison. Vraiment un restaurant que je recommande pour une soirée en amoureux dans la capitale.

LOCATION D’UNE VOITURE EN DIRECTION DE VALPARAISO – 9 h 00

C’est là que notre court séjour à Santiago s’est terminé. Plutôt sans regret devrais-je dire, puisque nous avions très hâte de nous retrouver près de la mer !

Comments(0)

Leave a Comment

Suivez-nous!