Si tu es légèrement familière avec les règles de la Colombie-Britannique, tu sais peut-être qu’ici les femmes ont le droit de changer leurs noms de famille pour celui de leurs nouveaux maris lorsqu’elles se marient. Au Québec, nous ne pouvons plus faire ça depuis les années 60.

Ceci dit, la Québécoise que je suis, qui se retrouve maintenant au BC, se fait souvent poser la question. Parce que c’est la norme ici. La plupart des femmes qui se marie, change encore leurs noms pour celui de leurs maris.

UNE DÉCISION PERSONELLE (+ la féministe en moi qui débarque au galop)

Moi j’ai décidé de ne pas changer mon nom de famille. J’adore mon futur mari, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle on se marie #Lol. Mais, pour moi, prendre son nom de famille n’a jamais été une chose que je voulais de notre mariage. D’ailleurs dès nos premières datesje lui avais mentionné qu’un jour si on se mariait que j’allais toujours garder mon nom de famille. Hahah! Je suis prévoyante comme ça dans la vie!

Cette décision éveille aussi la féministe en moi. Est-ce que mon nom de famille passe date le jour où je me marie? Mais aussi plus sérieusement, j’étais une personne à part entière avant de le marier, je ne vois pas pourquoi je devrais prendre son nom. Pour que toute la famille porte le même nom? #Cliché Non, merci. Je sais que ça peut sembler étrange aux yeux de plusieurs ici en Colombie-Britannique, mais pour moi ce n’est pas MA norme. Je descends d’une lignée de femmes qui arborent fièrement leurs noms de famille et je vais fièrement garder le mien.

Je sais qu’on n’est pas conventionnel pour la Colombie-Britannique, mais c’est nous! On n’a jamais été un couple conventionnel alors on ne commencera pas le jour de notre mariage! Hahaha!

LE REGARD DES AUTRES DANS CETTE NORME (PU TELLEMENT NORME)

Alors si comme moi, tu crois fermement à la femme que tu es, et que tu n’as pas non plus envie qu’on te demande le pourquoi du comment que tu n’aies pas choisi de changer ton nom pour celui de ton mari, exprime-le haut et fort.

Au Québec, la femme a droit à son nom et on ne se pose même plus la question, en fait ça en n’est plus une depuis bien longtemps.

Alors que dans d’autres provinces Canadiennes, bien des femmes ont encore la pression de prendre cette dure décision, qui changera leurs identités pour toujours.

Et on n’a pas toute la même force de dire à son mari qu’on va garder notre nom de jeune fille, et de voir la déception sur son visage… Parce que pour ces hommes, c’est la norme de changer de nom lorsque tu te maries.

CROIS EN TOI

Fais-le pour toi.

Si jamais ton mari n’approuve pas ta décision, demande-lui donc s’il changerait son nom pour le tien. S’il oublierait son histoire des 25-30 dernières années pour devenir quelqu’un d’autre… S’il nierait d’où il vient parce qu’il t’a fait la promesse de t’aimer.

D’ailleurs, pour rigoler entre amis et familles, on s’appelle la famille Nadams, le mélange de Nadeau et Adams. Alors personne ne perd son nom! 😉

Je suis Sacha Nadeau et la minute suivant notre union je resterai Sacha Nadeau. Parce qu’ensemble on formera la famille Nadams (qui s’aime beaucoup et qui renie les normes de la Colombie-Britannique 😉 ).

Car dans notre maison, l’amour vient avec les histoires de l’un et de l’autre, en acceptant les décisions de l’un et de l’autre et en respectant chacune des décisions qu’on prend ensemble, ou pas.

As-tu déjà fait face à une décision comme celle-ci?

Facebook
Instagram
Pinterest

Comments(2)

  • LOUISE NADEAU
    14 novembre 2018, 1:12 pm  Répondre

    Comme tu le dis si bien Sacha, nous sommes une lignée de femmes qui avont une personnalité propre à notre nom de famille. En 1982, quand je me suis marié, j’avais déjà cette façon de penser!:)

  • Lise france
    14 novembre 2018, 11:09 pm  Répondre

    Bravo ma fille Je te félicite de te respecter comme tu le fais et je te souhaite beaucoup de bonheur dans ta nouvelle vie de femme marier et heureuse toutes mes voeux de bonheur .
    Ta maman heureuse de te voir heureuse.
    Xx

Leave a Comment

Suivez-nous!